Des scientifiques dénombrent 10 000 nerfs au clitoris

Sam Sarah Devilus
Sam Sarah Devilus  - Rédactrice
des scientifiques dénombrent 10 000 nerfs au clitoris

Une étude publiée en octobre, dénombre 10 000 nerfs dans le clitoris, soit plus de 20 % que l’estimation précédente. C’est le premier comptage de fibres nerveuses sensibles, réalisées par deux femmes scientifiques.

Lors d’une réunion scientifique de la Sexual Medicine Society of North America et de l’International Society for Sexual Medicine, le 27 octobre, les résultats d’une étude sur le clitoris ont été présentés. Ces derniers font état de 10 000 nerfs nerveux dans la région dorsale du clitoris, pris en échantillons.

- Advertisement -
Ad imageAd image

Cette étude, dirigée par Odile Fillod, a pour objectif de mieux enseigner l’anatomie féminine aux jeunes. Les scientifiques ont comptabilisé une moyenne de 5 140 fibres nerveuses. Sachant que le nerf dorsal est symétrique, cette moyenne a été multipliée par deux pour donner un nombre total approximatif.

« Cette étude est la première à rapporter le nombre de fibres nerveuses myélinisées dans le nerf clitoridien dorsal humain, et à estimer le nombre de fibres nerveuses innervant le clitoris humain. » a déclaré Blair Peters, professeur adjoint de chirurgie à la faculté de médecine de l’Oregon Health & Science University.

« C’est particulièrement surprenant quand on compare le clitoris à d’autres structures plus grandes du corps humain. Même si la main est beaucoup plus grande que le clitoris, le nerf médian (déjà connu pour avoir une densité de fibres nerveuses très élevée), ne contient que 18.000 fibres nerveuses environ, soit moins de deux fois les fibres nerveuses du clitoris qui est beaucoup plus petit »,a-t-il ajouté.

Cette meilleure compréhension de l’innervation du clitoris permettra selon lui, d’améliorer la pratique médicale, par exemple pour la reconstruction de l’organe, suite à des cas de mutilation génitale ou de blessures du nerf clitoridien dorsal.

Peters étudie aussi les nerfs clitoridiens afin d’améliorer les résultats de la chirurgie de phalloplastie, qui consiste à créer un pénis pour les patients souhaitant changer de genre. C’est d’ailleurs avec ce type de chirurgie que le professeur a obtenu du tissu nerveux clitoridien, ensuite coloré et agrandi 1 000 fois au microscope afin de compter les fibres nerveuses individuelles à l’aide d’un logiciel d’analyse d’images.

Même si les résultats doivent être vérifiés par une plus haute instance, c’est la première étude à compter avec exactitude les fibres nerveuses dans cette zone souvent ignorée, dédiée seulement au plaisir féminin. Les chercheurs se donnent pour prochain objectif de dénombrer le nombre de fibres nerveuses du plaisir masculin.

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Sam Sarah Devilus
Par Sam Sarah Devilus Rédactrice
Follow:
Journaliste / Communicatrice / Bookstagrameuse.