NETALKOLE

Ouverture d’une enquête sur une pièce de monnaie non officielle commémorant un agent de patrouille frontalière à cheval qui chasse un migrant haïtien

ouverture d'une enquête sur une pièce de monnaie non officielle commémorant un agent de patrouille frontalière à cheval qui chasse un migrant haïtien

Une pièce de défi non officielle fait polémique aux États-Unis suite à sa mise en vente sur eBay. Le Département de la sécurité intérieure a ouvert une enquête suite à la création d’une telle pièce de défi non officielle représentant l’image tristement célèbre d’un migrant haïtien poursuivi par un agent de patrouille frontalière à cheval, à Del Rio, au Texas. 

Les autorités américaines entament déjà des recherches pour savoir si elle est déjà commercialisée ou non par quelqu’un du Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis (CBP), informe Luis Miranda, porte-parole de l’agence.  

“Vous serez renvoyé” et “Maîtrisé depuis le 28 mai 1924”, sont deux phrases inscrites sur les deux faces de l’objet. 

Advertisements

La mention “Maîtrisé depuis le 28 mai” fait référence à l’Immigration Act of 1924, aussi appelé loi Johnson-Reed, est une loi fédérale promulguée le 26 mai 1924 aux États-Unis d’Amérique par le président Calvin Coolidge pour limiter l’immigration. Cette loi renforce et pérennise l’Emergency Quota Act de 1921, en diminuant les quotas d’immigration. Ainsi, la loi Johnson-Reed limite à 2 % par an l’entrée de nouveaux immigrés, par rapport au nombre de résidents de chaque nationalité vivant aux États-Unis, que l’on calcule désormais sur le recensement de 1890. 

“Les images représentées sur cette pièce sont offensantes, insensibles et vont à l’encontre des valeurs fondamentales du CBP. Ce n’est pas une pièce officielle du CBP”, a déclaré Miranda dans un communiqué. 

La création de la pièce fait référence à la vague de migrants, majoritairement haïtiens, qui étaient bloqués l’année dernière sur la frontière sud des États-Unis avec le Mexique. Environ 15 000 ressortissants illégaux s’étaient entassés sous le pont Del Rio, au Texas – et voulaient rentrer aux États-Unis. La plupart d’entre eux ont réussi, d’autres ont été chassés à cheval puis expulsés vers leur pays d’origine, dont beaucoup d’Haïtiens. En 2022, les images de cette chasse l’homme refait surface, avec pour symbole sur une pièce un Haïtien chassé par un garde frontalier à cheval. 

Facebook Comments

Pooshy Rosana
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.