MUSIQUE

Yo, tube de Tabou Combo décrivant l’actuelle situation des migrants Haïtiens

Écoutez cet article

 

Sortie en 1991 sur l’album Zap Zap de Tabou Combo, “Yo” est ce tube qu’un jeune artiste pourrait reprendre aujourd’hui et qui susciterait les mêmes sentiments.

Un peuple qui n’apprend pas de ses erreurs les répétera à nouveau dans un avenir proche ou lointain. C’est le cas d’Haïti qui souffre d’une perpétuelle crise autour de la migration.

Les destinations sont nombreuses, mais les Haïtiens favorisent souvent les États-Unis, cas similaire à d’autres nations.

Dix ans plus tard, nous voici de retour dans une situation similaire que celle dénoncer par les musiciens de Tabou Combo. Cette fois, ils n’ont pas seulement passé des périples dans les boats peoples, ils ont aussi traversé des forêts et braver beaucoup plus de danger sur une plus longue durée.

Dans « Yo », composition produite dans l’idée de dénoncer l’hypocrisie des États-Unis à l’égard d’Haïti dans la politique migratoire, Tabou Combo dénonce un niveau d’injustice des Américains à l’égard du peuple haïtien. Les destinations sont nombreuses, mais les Haïtiens favorisent souvent les États-Unis, cas similaire à d’autres nations.

Advertisements

Le drame qui fait la une des médias à travers le monde, ce sont les images qui tournent en boucle autour des actes de brutalités des gardes frontaliers américains sur les migrants haïtiens. Autre fait honteux de l’affaire, c’est la gestion de la politique migratoire des États-Unis envers Haïti qu’ils prétendent être un pays allié.

Des Américains aussi prennent parti pour les migrants haïtiens maltraité à la frontière au Texas.
“Lè chak moun ape plen djakout/ Ayiti nan ladewout
La mizè l pap jan m bout/tout peyi a ape griji
Pitit li pran kouri pou l ale Miyami…”
Quoique le mot Miyami en soit fait plus référence aux Etats-Unis dans l’ensemble. Le dernier couplet traite aussi de la situation des Haïtiens qu’on brutalise dans la partie est de l’île, en République Dominicaine.

Chaque geste d’hypocrisie posé par un organe internationale fait surgir dans les mémoires cette bride de texte : Demander un petit geste pour les haïtiens n’arrangera rien si les haïtiens eux-mêmes ne font pas ce geste.

Le peuple haïtien qui vient tout juste de célébrer le 20 septembre dernier l’anniversaire de naissance de son libérateur Jean-Jacques Dessalines devra prendre en considération l’idéal Dessalinien et agir si réellement, il souhaite avoir une chance d’échapper au complot mondial.

Revital Lynch
Ray est un jeune web entrepreneur et journaliste évoluant dans le monde du multimédia. Il est un passionné de la technologie et de ses sciences connexes.

    Tu pourrais aussi aimer

    Plus dans:MUSIQUE