INSECURITE

Une vingtaine de personnes kidnappées à Gros-Morne à bord d’un minibus, le chauffeur arrêté par la police  

une vingtaine de personnes kidnappées à gros morne à bord d'un minibus, le chauffeur arrêté par la police !

Le kidnapping garde sa trajectoire sans aucune perturbation. Une vingtaine de personnes ont été kidnappées aux environs de Gros-Morne par des bandits armés non-identifiés. 

Les victimes étaient à bord d’un minibus qui assuraient le trajet Port-de-paix / Gonaïves, a-t-on appris. 

Le chauffeur du véhicule a été libéré par les malfaiteurs. Suite au drame, ce dernier s’est rendu dans un commissariat de la zone mais a été arrêté par la police parce que depuis plusieurs mois le commissaire du gouvernement de la ville de Port-de-paix avait formellement interdit les voyages nocturnes, soit après 9 h. 

Pour l’heure aucun détail n’a été donné suite à cet énième coup porté par les kidnappeurs. 

Après une baisse considérable des cas d’enlèvement, la machine s’est relancée, et jusqu’à aujourd’hui elle amasse des victimes sur les trottoirs jusqu’à l’intérieur des foyers. 

Advertisements

Suite l’assassinat de l’ancien président Jovenel Moïse dans la nuit du 6 au 7 juillet 2021, l’insécurité s’est propagée à grande vitesse, et à commencer à gagner les zones les plus reculées d’Haïti.  

À présent chaque victime à un prix, les ravisseurs ciblent tout ce qui bouge, et les méthodes de rapt sont modifiées depuis quelques mois. 

Des bus de transport en commun aux camions de marchandises, tous ne sont pas épargnés par l’insécurité dans certaines zones. 

L’Exécutif haïtien minimise la situation, les gangsters, dont des kidnappeurs, se convertissent en influenceur sur les réseaux sociaux défiant policiers et membres du gouvernement. 

Facebook Comments

Pooshy Rosana
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.