NETALKOLE

Environ 100 millions de doses de vaccin contre la COVID-19 ont été refusées par des pays pauvres 

Listen to this article

Les Nations Unies ont annoncé jeudi qu’environ 100 millions de doses de vaccin contre la Covid-19 ont été refusées par des pays pauvres, données au cours du mois de décembre, principalement en raison de leur courte durée de conservation. 

Décembre dernier, des images frappantes du Nigéria se débarrassant de plus d’un million de doses d’AstraZeneca qui avaient explosé, ont mis en évidence le problème des pays à revenu élevé qui monopolisent les fournitures de vaccins. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) en a profité pour dénoncer la honte morale mortelle des pays à revenu élevé qui Le font, puis déchargent les doses proches de la date d’expiration, vers les pays pauvres. 

En octobre-novembre, 15 millions de doses données par l’Union Européenne ont été rejetées. 75 % d’entre elles étaient des injections d’AstraZeneca avec une durée de conservation de moins de 10 semaines à l’arrivée. 

“Nous avons eu presque plus de 100 millions de doses qui ont été refusées en raison des capacités des pays”, a déclaré Etleva Kadilli, directrice de la division des approvisionnements de l’UNICEF, devant une commission du Parlement européen. 

La majorité des refus sont dus à la durée de conservation du produit.” À-t-elle poursuivit, soulignant que Jusqu’à ce qu’ils aient une meilleure durée de conservation, les pays continueront à refuser les vaccins et cela va être un point de pression pour eux, en particulier lorsqu’ils veulent atteindre les populations dans les zones difficiles d’accès. 

L’UNICEF, utilise son expertise en logistique de vaccins pour gérer les vols de livraison pour Covax, un programme mondial mis en place pour assurer un flux de doses vers les pays les plus démunis. 

Les dons de l’Union européenne représentent un tiers des doses livrées jusqu’à présent via Covax, a déclaré Etleva Kadilli aux legislateurs, soulevant que plusieurs pays demandaient que les livraisons soient reportées après mars, date à laquelle ils pourraient mieux gérer la pression sur la chaîne de stockage frigorifique. 

Selon Etleva Kadili, plusieurs grands pays reviennent et demandent des expéditions fractionnées et veulent pousser les doses vers le prochain trimestre. 

Covax est co-dirigé par l’OMS, l’alliance du vaccin Gavi et le CEPI, la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations. Via l’UNICEF, elle est sur le point de livrer sa milliardième dose de vaccin. Un decompte réalisé par l’AFP affirme que dans le monde, plus de huit milliards de doses de vaccins contre la COVID-19 ont été administrées à ce jour dans au moins 219 pays. 

 149 doses pour 100 personnes ont été injectées dans les pays à revenu élevé et moins de 9% dans les pays à revenu faible. Le 29 décembre, l’OMS a annoncé que 92 de ses 194 États membres avaient failli à leur objectif de vacciner 40 % de leur population d’ici la fin de 2021, à cause d’une combinaison d’approvisionnement limité allant aux pays à faible revenu et les vaccins qui arrivent presque à expiration et sans pièces essentielles comme les seringues, selon ce qu’a fait savoir le chef de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus. 

Facebook Comments

Sam Sarah Devilus
Journaliste / Communicatrice / Bookstagrameuse.