ENQUÊTENETALKOLE

La taille du pénis, compte-elle ? Les femmes s’expriment à ce sujet

La taille du pénis est souvent l’un des plus grands complexes chez un bon nombre d’hommes. Beaucoup pensent qu’ils seront mal vus par leur partenaire ou n’arriveront pas à la satisfaire lors des rapports sexuels si le pénis s’avère être de petite taille. Bien que cela arrive parfois, certaines femmes voient les choses d’un autre œil. En fait, cela dépend de la partenaire en question ou encore, de leur savoir faire.

Avant de vous inquiéter de la taille de votre pénis, sachez qu’il n’y a rien d’anormal s’il mesure, au repos, entre 7 et 11 cm. Une étude britannique parue en 2015 dans la revue spécialisée BJU International explique que la taille moyenne d’un pénis en érection atteint environ 13,32 cm. La circonférence a également été mesurée : en moyenne, elle est de 9,31 cm au repos et de 11,66 cm en érection. Ce résultat intervient après avoir étudié le sexe de 15 500 hommes. Donc, messieurs, vous pouvez soufler !

Ce sujet a beaucoup enflammé la toile et est à l’origine de nombreuses discussions. Netalkole Media en a discuté avec certaines femmes pour avoir leur point de vue sur la question.

Parmi celles interrogées, elles affirment que la taille (grosseur et largeur) n’est pas un problème du moment que le partenaire sait comment les faire jouir. Certaines vont jusqu’à dire : « Li mèt rive anba kè m, kite l la ». Elles expliquent que le pénis peut avoir une taille généreuse ou non mais ne dérangera pas, dans la mesure où le partenaire sait comment s’en servir. 

Pour aller plus loin, elles ont expliqué quelques mésaventures qu’elles ont vécues avec des hommes aux penis géant (leurs mots) qui croyaient que l’important était de “foure l, voye epi ale”. Donc, messieurs, il est important de savoir qu’il faut d’abord recourir aux préliminaires surtout si votre engin est assez gros. Votre partenaire sera beaucoup plus prête physiquement et psychologiquement ! 

D’un autre côté, il y a celles qui préfèrent un homme avec un gros pénis ; premièrement, à cause de la morphologie de leur vagin et deuxièmement, pour le plaisir de “sentir” quelque chose en soi. 

« Je ne vais pas mentir, j’aime les gros pénis, bien gros », précise une jeune femme tout en souriant avant d’ajouter : « De par la morphologie de mon vagin, un petit pénis ne peut me satisfaire. Peut être un pénis de taille moyenne. J’aime le sentir bien gros en moi ».

Advertisements

« Je ne sais pas pourquoi mais je préfère les gros pénis. C’est peut-être pour cette petite douleur qu’ils font ressentir lors de la pénétration qui fait délicieusement mal (rires). J’aime aussi quand il remplit ma main. Là, je me sens maîtresse de quelque chose », a enchérit une autre jeune femme.

D’autre part, il y a celles qui, à cause de cette même morphologie vaginale, préfèrent les petits pénis ou ceux de tailles moyennes. « Moins de douleur et beaucoup plus d’aise », disent-elles. « Avec un gros pénis, je sais que je vais souffrir car mon vagin n’est pas taillé pour un gros pénis. J’avais un copain qui en avait un gros, énorme même. Il prenait vraiment soin de moi durant l’acte mais j’avais quand même mal. Mwen pi alèz ak yon ti bwa oubyen antre de ; m ka vire tounen epi pran nenpòt pozisyon », nous explique l’une d’entre elles.

Mais même un pénis de taille moyenne ou un petit nécessite un certain savoir-faire. « Mwen te gen yon neg ki te manke fè m rayi fè bagay pou tout vi m. Non selman li gen ti bwa épi li pa konn fè lanmou », a lancé une autre, dépitée. Elle poursuit pour dire : « Nèg la ka gen yon ti bwa oubyen yon kitanago men sèlman paske l konn fè lanmou, li konn tout sa pou l fè w, ou pa menm santi gwosè a ».

Donc, de l’avis des femmes, la taille ne garantit pas obligatoirement leur satisfaction ; il faut aussi des techniques et un savoir-faire. Toutefois, si certaines s’en fichent de la taille, pour d’autres c’est vraiment important. 

Si vous en avez un petit et êtes avec une femme qui préfère les géants, vous savez quoi faire messieurs (grès kakawo, lwil koulèv, produits naturels ou autres, qui n’auront aucun effet négatif sur votre santé si vous en faites bon usage). Et si vous en avez un gros et votre partenaire préfere les petits ou n’est vraiment pas à l’aise avec, prêtez attention à ses suggestions, à ses besoins. Sachez comment la toucher et prenez soin d’elle pendant l’acte. 

Et aussi, vous êtes deux à faire l’amour, ne cherchez pas seulement votre satisfaction. Celle de votre partenaire compte également !

Facebook Comments

Sam Sarah Devilus
Journaliste / Communicatrice / Bookstagrameuse.