INTERVIEWPORTRAIT

Lya Sherley, une jeune chanteuse d’origine martiniquaise à suivre  

Source Image : Facebook Lya Sherley

La caraïbe est un très bon approvisionneur d’artistes depuis bien des lustres. En effet, elle nous en a déjà livré plusieurs de renoms et d’autres qui œuvrent pour devenir des grandes stars. C’est le cas de Lya Sherley, une jeune chanteuse d’origine martiniquaise qui, depuis quelques temps, offre un travail de qualité et avance, à petit pas, dans le chemin du succès. 

Lya est, sans nul doute, l’un des artistes les plus prometteurs de la région. Ces compositions montre clairement qu’elle a le vent en poupe. Elle a déjà livré diverses vidéos. Parmi elles, on peut citer Par amourRété Èvé mwenOulala en feat avec Romanpy, ou encore Ti chou, la toute dernière, qui a comptabilisé plus de 600 diffusions radio en 3 mois. Dans un entretien avec Netalkole Media, elle nous a parlé d’elle, de son clip ‘‘Ti chou’’ et de son plus grand rêve entre autres. 

Netalkole Media : Qui est Lya Sherley ?  

Lya Sherley : Je suis une jeune artiste d’origine martiniquaise qui vit à Montréal depuis maintenant 7 ans.  

NAK : Quand et comment avez-vous rencontré la musique ? 

Lya : J’ai rencontré la musique indépendamment de ma volonté. Lorsque j’étais plus jeune, j’avais du mal à exprimer mes sentiments, on m’a donc conseillé d’écrire. 

Au départ mes textes ressemblaient plus à des poèmes et avec le temps et l’expérience le chant s’est installé. 

J’ai compris que je voulais faire de la musique au Collège, lors de mon premier enregistrement studio et à mon spectacle de fin d’année. 

NAK : Quelle est votre principale source d’inspiration ? 

Lya : Ma principale inspiration, c’est tout simplement ma vie, mon vécu, mon quotidien, la vie des personnes qui m’entoure 

Advertisements

NAK : A part chanter, avez-vous une autre passion ? 

Lya : Je suis cinéphile, je dévore les films et les séries, Netflix est mon meilleur ami.  

NAK : Avez-vous un modèle dans la musique ? 

Lya : Je ne dirai pas avoir un modèle, car chaque artiste est différent même si nous faisons le même style de musique, mais les personnes que j’affectionne pour leurs parcours, je dirais Nesly, Fanny J, Dory, Phylissia Ross et pleins d’autres…  

NAK : Parlez-nous un peu de votre dernier clip ‘‘Ti chou’’ ? 

Lya : Alors “Ti Chou” est un titre particulier pour moi, car c’était la première fois que je chantais un titre toute en créole. Et il montre une partie de moi que je n’avais pas encore dévoilée. Femme romantique, sensuelle, sexy un peu aguicheuse… Pour voir ce que je veux dire, je vous invite à regarder le clip et vous comprendrez mieux ce que je veux dire.  

NAK : Sur quoi bossez-vous actuellement ? 

Lya : Actuellement je travaille sur un titre qui devrait sortir au cours du mois de Mars toujours dans un style Zouk/Kompa. C’est une musique ou beaucoup de femme s’y reconnaîtront, c’est certain. 

NAK : Quel est votre plus grand rêve, en tant que chanteuse ? 

Lya : Forcément, je rêverai d’avoir l’opportunité de faire des tournées à travers le monde, sortir un album pourquoi pas d’ici quelque temps. Mais chaque chose arrive à point nommé, je sais qu’avec ma persévérance et ma détermination, j’arriverai à accomplir tout ce que je souhaite. 

Facebook Comments

Peterson Dorsainvil
Peterson Dorsainvil est journaliste, écrivain, slameur et amoureux fou des lettres. En quête de moi-même, je fais de ma plume ma boussoule dans ce monde désorienté.