Choléra : l’EU a fait don d’environ 990 740 dollars pour soutenir la réponse d’urgence à l’épidémie

Mackendy Filderice
Mackendy Filderice
choléra  l'eu a fait don d'environ 990 740 dollars pour soutenir la réponse d'urgence à l'épidémie
Écoutez cet article

Le choléra a déjà fait 97 morts en Haïti, avec un total de 4.194 cas suspects, 502 confirmés et 3.698 hospitalisés, selon les informations rapportées par le ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP)

Dans son dernier bilan, le MSPP précise que, parmi les décès, 61 sont survenus dans des centres institutionnels et 36 à domicile. Il a ajouté que l’âge moyen des personnes hospitalisées est de 19 ans et que le taux de positivité atteint 38,49 %.

- Advertisement -
Ad imageAd image

Parmi les cas suspects, 59,63 % correspondent à des hommes et 40,37 % à des femmes. Le département le plus touché dans le pays par le choléra est l’Ouest, dont la plus grande ville est Port-au-Prince, avec plus de 450 cas confirmés.

En effet, la capitale compte le plus grand nombre de cas, avec 1 848 suspects et 154 confirmés, et l’épicentre se trouve à Cité-Soleil, le plus grand bidonville du pays, avec près d’un millier de cas suspects et 69 confirmés.

La principale prison civile de Port-au-Prince est également fortement touchée par la maladie, avec 368 cas suspects et 14 cas confirmés.

Donc, face à cette situation, l’Union européenne (UE) a décidé d’allouer un million d’euros (environ 990 740 dollars) pour soutenir la réponse d’urgence à l’épidémie de choléra en Haïti.

Ces fonds ont été mobilisés par le département de la protection civile et de l’aide humanitaire de l’UE pour soutenir des actions à mettre en œuvre par l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS).

La réponse d’urgence bénéficiera à quelque 48 000 personnes, en facilitant l’accès à un traitement rapide et adéquat pour sauver des vies et protéger les personnes les plus vulnérables contre l’infection, selon l’UE.

« L’objectif principal de cet appui est de soutenir la réponse de l’État pour sauver les milliers de vies qui sont menacées par la recrudescence du choléra dans un contexte général de grande fragilité de la population, en particulier des groupes les plus vulnérables », selon l’ambassadeur de l’Union européenne en Haïti, Stefano Gatto.

Grâce à ce financement d’urgence de l’UE, l’OPS va acquérir des fournitures essentielles pour améliorer l’approvisionnement en traitements et la capacité de détecter le choléra avec des tests rapides, des réactifs, du matériel de prélèvement d’échantillons et de diagnostic en laboratoire.

Il y aura également des équipements de télécommunications et de traitement de données pour soutenir les épidémiologistes de terrain, les agents de santé et les infirmières des cliniques mobiles.

De plus, ce financement permettra d’optimiser et d’augmenter le nombre de lits choléra et de soutenir les centres de santé dans la mise en place de protocoles spécifiques pour cette maladie.

L’OPS se coordonnera avec le ministère de la Santé publique et de la Population pour soutenir la surveillance épidémiologique départementale et travaillera à la formation d’agents de santé communautaires polyvalents (ASCP) afin qu’ils puissent identifier rapidement les cas de choléra et soutenir les activités de confinement, de prévention et de réponse.

Le financement d’urgence de l’UE sera également utilisé pour organiser des campagnes de communication et de sensibilisation sur la manière de prévenir et de contrôler la propagation du choléra et de protéger les personnes les plus vulnérables.

Comme rappel, après plus de trois ans sans aucun cas, Haïti a signalé des cas de choléra dans la région métropolitaine de Port-au-Prince le 2 octobre. Suite au tremblement de terre de 2010, une épidémie de choléra a été signalée en Haïti en raison du déversement d’eaux usées d’une base de maintien de la paix des Nations Unies dans une rivière, causant environ 10 000 morts et plus de 820 000 infections.

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Follow:
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.