INTERVIEW

Interview MAXI format : L’haïtien Elbeau Carlynx a remporté la médaille d’or de la poésie de l’UNESCO pour l’année 2022

Alors qu’Haïti connaît toutes les peines du monde et beaucoup de jeunes s’adonnent à des mauvaises pratiques qui ne font qu’aggraver sa situation, le natif de Cap-haïtien s’arrange du côté de ceux qui se battent pour continuer à faire valoir la fierté du pays. Avec sa plume, ce jeune écrivain, poète n’a cessé d’empiler les prix sur l’échelle internationale. Il en est à son 11ème. 

Après le tout dernier, Rose Lumane Saint-Jean, brillante jeune femme et gangnante du prix du public TV5 monde en 2021 entre autres, a salué cette victoire d’Haïti et en a profité pour féliciter son compatriote. Dans un entretien avec Netalkole Media, Elbeau Carlynx a parlé de lui, de son plus grand rêve et de son nouveau prix. 

Netalkole Media : Qui est Elbeau Carlynx ? 

Elbeau Carlynx : Je suis né au Cap-Haïtien, une ville formidable qui m’a appris très tôt à aimer la vie, à aimer l’art, avec ses venelles bordées de fleurs, ses maisons bariolées, ses plages infinies. J’ai fait mes études chez les frères de l’instruction chrétienne avant d’étudier l’Histoire à l’Université Publique du Nord au Cap-Haïtien. La poésie est venue à moi tôt dans l’enfance, elle a pris ma main et depuis on a fait un long chemin ensemble. J’ai reçu de nombreuses distinctions littéraires en Haïti ou ailleurs entre autres le prix Poésie en liberté à plusieurs reprises ; le prix de français et de sciences Mesures et unités du monde ; le prix Chansons sans frontières à plusieurs reprises ; le Prix Castello di Duino poesia e teatro… 

J’ai publié mon premier recueil “Intimité de la nuit” en 2018. Et j’ai participé à plusieurs ouvrages collectifs dont l’anthologie “Éros Intranquillités” parue en France ; l’anthologie “Debout” parue au Canada ; la revue internationale “Débridé” parue en France. 

NAK : Combien de distinctions as-tu déjà remporté ? 

Carlynx  : Une quinzaine, si je compte tous les prix et mentions qui m’ont été déjà décernés. 

NAK : Que représente la poésie, pour toi ? 

Carlynx : C’est une quête continue de soi-même et de la quintessence de la vie. 

NAK : Remporter la médaille d’or de l’UNESCO signifie quoi pour toi ? 

Carlynx : Je dois dire qu’on n’écrit pas de la poésie pour remporter des prix mais, parce qu’on est animé par le sentiment de l’urgence. L’urgence de dire ; l’urgence de partager ; l’urgence de réinventer le monde. Cependant, puisque chacun a une façon unique de transmettre sa part de lumière, de rêve, et de beauté, je dirais que cette médaille est le couronnement d’un travail jugé original, fait avec amour et passion. 

NAK : Comment y es-tu parvenu ? 

Advertisements

Carlynx : Tout vrai écrivain est d’abord un vrai lecteur, un rêveur, un fou qui essaie de dompter sa folie au moyen de l’art. Je n’ai rien fait à part que célébrer l’ivresse à travers chaque mot, chaque texte, chaque livre. Et les concours sont venus apporter leurs couleurs à ma vie de bohème et de poème. 

NAK : Quels sont tes projets à court et à moyen terme ? 

Carlynx : Je suis un vrai voyageur qui arpente les couloirs de la vie en quête de l’inconnu, de l’absolu, d’une étincelle de beauté pour repeindre la réalité donc je peux dire comme Lao Tseu : “Le vrai voyageur n’a pas de plan établi et n’a pas l’intention d’arriver.”  

Tout objectif fixé est liberticide, et devient une limite, je me contente donc d’avancer profitant du plaisir de chaque pas. 

NAK : Quel est ton plus grand rêve dans la vie 

Carlynx  : Ne jamais cesser de rêver. Le rêve est la racine de tous les possibles.  

NAK : Un conseil pour la jeunesse haïtienne ? 

Carlynx : Ce n’est pas un conseil mais plutôt une anecdote : « Un matin, un oiseau était venu se poser sur ma table d’écriture. Je l’ai admiré pendant un temps, ensuite je lui ai demandé : “Pourquoi peux-tu voler ?” 

Il a secoué son beau plumage et m’a répondu : “Parce que je crois que je le peux.”  

C’est ce jour que j’ai appris que les oiseaux volent non parce qu’ils ont des ailes mais parce qu’ils croient qu’ils le peuvent. » 

Alors croyez en vous chers jeunes ! Croyez en vos capacités et en vos rêves car, toutes les grandes choses qui ont été accomplies dans le monde ont commencé d’abord par un rêve. 

Facebook Comments

Peterson Dorsainvil
Peterson Dorsainvil est journaliste, écrivain, slameur et amoureux fou des lettres. En quête de moi-même, je fais de ma plume ma boussoule dans ce monde désorienté.