ECONOMIE

Jameson Bernabé se lance dans l’agro-industrie avec « Agro 6 »

L’entrepreneur Jameson Bernabé a lancé « Agro 6 » sa nouvelle entreprise agro-industrielle qui inscrit l’exploitation de la terre et la technologie comme piliers dans le processus de création de richesse et de développement en Haïti.  

L’ancien slameur Jameson Bernabé dit Djeby Tèktèk s’est lancé dans l’entrepreneuriat et a procédé, ce vendredi 31 décembre 2021 au lancement de « Agro 6 » sa nouvelle révélation entrepreneuriale. Une entreprise agro-industrielle qui a pour mission de favoriser le développement de ce secteur dans la création des richesses à travers des plantations, transformations, distributions et ventes, selon Jameson Bernabé, initiateur de ce grand projet économique.  

L’ancien slameur surnommé le “black rebelle” a retrouvé son chemin dans le monde des affaires. Devenu entrepreneur, ce dernier a lancé en janvier 2020 Ayiti Trezò, un média en ligne ce qui lui valut le pseudo « Nèg trezò a ». Après plusieurs années de travail Jameson a enfin accouché son grand projet économique “Agro 6” qu’il dédit à l’exploitation du secteur agro-industrielle qui selon lui, est un secteur clé dans la création de richesse et de développement économique du pays.  

 Agro 6 témoigne de notre engagement à montrer aux gens que le développement est possible à travers l’agriculture et la transformation des produits agricoles

a-t-il déclaré dans une interview inédite accordée à la rédaction.  

Jameson Bernabé se lance dans l'agro-industrie avec « Agro 6 »

Son entreprise qui est constituée d’un réseau de distribution travaillant de concert avec des paysans des planteurs ou des agriculteurs, définis comme des éléments clés dans ce projet, ses paysans fournissent les produits destinés à la transformation et à la vente 

« Nous promouvons une meilleure perspective de développement pour les producteurs dans le secteur agricole. » a-t-il ajouté  

Advertisements

Le journaliste culturel de l’émission “Matin débat » animé par Louko Désir est déterminé à montrer aux paysans leur poids dans la balance de la production locale. Si ces derniers ont le mérite de tenir les rênes de la production locale en dépit du manque d’assistance qu’on leur accorde, Jameson veut une fois de plus rehausser leur importance en les qualifiant de « référence ou de secteur clé » 

En plus de son rôle de distributeur, Agro 6 veut aussi révéler le défi de la production collaborative dans la paysannerie haïtienne. 

 Le grand défi du secteur de l’agriculture qu’on tente de relever, c’est l’absence de la production collaborative entre les paysans, c’est-à-dire, au lieu qu’un paysan cultive seul ses portions de terre non considérable en termes de superficie, il est préférable que 10 d’entre eux mettent ensemble leur terre autour de la culture d’une même denrée, ainsi ils diminueront les coûts et maximiseront les profits car ils ont déjà les ressources humaines

à encore préciser Nèg trezò a.  

Notons que l’initiateur de ce grand projet économique veut entre-autres diminuer l’importation par son projet ambitieux de mettre en œuvre non seulement un réseau de distribution mais aussi un réseau de transformation des produits agricoles. Pour lui la réussite dans l’entreprenariat est une affaire de croyance et de compétence «la croyance sans compétence est une folie » dit-il. Ce dernier croit qu’un jeune qui veut réussir dans la création d’entreprise doit suivre ce principe de base « Identifier un problème dans la communauté pour ensuite apporter la solution. » 

REDACTION : Guerby JEAN

COPYRIGHT : NETALKOLE MEDIA 2021

 

Facebook Comments