CLIMAT

Les inondations dans le nord d’Haïti font trois morts et un disparu, selon Jerry Chandler

Le directeur de la protection civile, le Dr Jerry Chandler, a fourni une évaluation provisoire des intempéries qui ont frappé la région nord du pays au cours du week-end dernier.  Trois personnes sont mortes et une autre est portée disparue, selon Chandler. 

“Dans le département du Nord-Ouest, deux pêcheurs de l’île de La Tortue ont été emportés par les eaux alors qu’ils tentaient de franchir une berge à l’embouchure de la rivière Sainte-Anne.  L’autre personne décédée souffrait de troubles mentaux.” 

 Le Dr Jerry Chandler a expliqué qu’on ne pouvait pas le contrôler pour l’empêcher de traverser une rivière en débordement.  Une autre personne est portée disparue dans ce département.  Elle a été traînée dans la Rivière Zombie et son corps n’a pas encore été retrouvé. 

Les pluies ont été causées par un front froid qui a traversé toute la Caraïbe.  Selon M. Chandler, du 30 au 31 janvier, toutes les municipalités du Grand Nord ont été sous la pluie, ce qui a provoqué des inondations. 

« Plus de 20 communes ont subi des inondations.  2 570 maisons ont été inondées.  Quatre maisons ont été détruites à Grande-Rivière-du-Nord.  2 500 familles ont besoin d’aide humanitaire. 

Advertisements

À lire aussi :

Environ 2 500 familles en Haïti ont dû déménager à cause des fortes pluies qui s’abattent sur plusieurs départements

Les agences ajoutent que les communes les plus touchées du Nord-Est sont Trou-du-Nord, Ouanaminthe, Fort-Liberté, Terrier-Rouge, Ferrier et Caracol.  Plusieurs quartiers de la ville du Cap-Haïtien ont également été touchés », a-t-il détaillé en guise de bilan provisoire.  Des communes du département des Nippes étaient également sous les eaux, notamment Baradère et Anse-à-Veau, a précisé la DG Protection civile. 

Jerry Chandler a également mentionné les inondations et les dégâts dans le parc industriel de Caracol.  Il a noté que la centrale électrique du parc était submergée.  « Nous allons faire d’autres expertises pour avoir une idée des dégâts.  Cependant, les travaux d’urgence sont essentiels pour que le parc soit opérationnel », a-t-il déclaré. 

Le Dr Chandler a indiqué que les centres des opérations d’urgence des départements concernés sont déjà activés pour coordonner les réponses.  Il a également assuré que le Centre des opérations d’urgence est également activé au niveau central. 

« Hier, lundi, nous avons pu dégager les pistes.  Ce mardi, nous préparons des convois pour livrer des articles de premier secours à ceux qui en ont besoin.  Nous travaillons à la fois sur l’évaluation des dégâts et sur les actions de réponse”, a-t-il déclaré. 

Facebook Comments

Netalkole Media
Restez informé(e) 7 jours sur 7, 24h sur 24, des événements marquants de l’actualité haitienne et internationale.