ENQUÊTE

Un regard sur les sapiosexuelles

La sexualité n’est pas qu’une affaire d’attirance physique ; de beaux muscles ou de beaux corps, de postérieurs bombés ou poitrines bien prononcées. Certaines personnes éprouvent plus d’attirances pour l’intelligence des autres. 

Si la morphologie du corps ou la beauté physique conditionne dans une certaine mesure l’attirance à l’acte sexuel chez certains, chez d’autres, les sapiophiles, c’est tout autre chose. NETALKOLE MÉDIA s’est intéressé à ces derniers, dans une série d’interview accordée à des jeunes sapiophiles de majorité sexuelle, la rédaction a écouté leur histoire dans le respect total de leur intimité. 

Le mot est formé à partir d’un terme latin « sapiens » qui désigne le savoir, donc un sapiosexuel est celui qui accorde plus d’importance au quotient intellectuel QI d’un partenaire, son charisme ou sa fluidité langagière plutôt qu’à son apparence physique. 

N’étant pas nombreux à nous accorder des interviews, ces jeunes filles affirment tomber du premier coup pour des hommes distingués pour leur charisme et leur capacité intellectuelle qui semble leur donner une appréhension concise des choses. Si certains peinent à accepter ce sentiment, d’autres n’ont aucun mal à l’accepter, c’est le cas de cette jeune étudiante en médecine qui a découvert sa sapiosexualité il n’y a pas longtemps  

« je l’ai su il y a maintenant 3 ans » a-t-elle affirmé en ajoutant que depuis, elle l’assume sans complexe avec fermeté.  

En effet, ce genre de sentiment touche les deux sexes, ayant le plein droit de choisir leur partenaire en raison de leur goût et de leur choix de vie, notre étudiante en médecine a, aux milieux de cette vague de libre arbitre, choisi de se sentir « Femme» dit-elle, quand elle parle aux hommes brillants. 

Advertisements

« Le fait que je souris sans raison quand je suis en face de lui, ça me fait paraître comme une idiote mais bon tant pis car sa voix est juste éloquente. » a-t-elle martelé, sans doute son grand secret, en rapport avec son crush, qui semble-t-il a un profil typique de l’intelligence par laquelle elle est attirée. 

« ça suscite l’envie de ne jamais lâcher prise avec lui car parler avec un intello ne sera jamais embarrassant » a-t-elle renchéri comme pour déclarer sa flamme. 

Néanmoins, la préférence pour l’intelligence ne supposerait pas qu’il y ait un déclin pour ceux considérés comme « moins intelligents ». Les supposés intelligents n’ont pas le monopole de la communication intéressante même si pour l’étudiante en médecine c’est le genre de mec avec qui elle ne s’ennuie jamais. 

Quant à une professeure à la maternelle, interrogée sur le sujet, elle affirme qu’elle a commencé à s’en rendre compte à l’école secondaire, quelques années plus tard elle tient encore son choix et en est même convaincu que le meilleur sentiment qu’elle ait puisse ressentir « ça ne me dérange pas, je suis très fière » dit-elle. Pour elle, c’est un sentiment inspiré de la façon dont elle est captivée lors de sa prise de parole avec un brillant homme, en sa compagnie, c’est comme « Aller vers l’avant » dit-elle, sans aucune prétention de dénigrer les soi-disant peu intelligent, avec un faible QI. 

 Pour être franche depuis mon adolescence, jusqu’à aujourd’hui, je suis attirée par l’intellect, la discussion, l’intensité, la qualité de la relation et l’humour  

« Ce n’est pas vraiment la situation sociale ou l’origine des gens qui m’importe, c’est leur capital culturel, leur intelligence sous toutes ses formes. »  

Dans la foulée, elle confie ce qui s’avère son secret dans une nouvelle déclaration fulgurante « On pourrait séduire mon esprit et avoir mon corps, rien qu’en ayant une conversation profonde avec un esprit brillant » a-t-elle ajouté, tout en précisant que ce choix de vie a une grande influence sur ses activités intellectuelles en cherchant toujours à être sur la même longueur d’onde que son partenaire. 

Chacun a le droit de faire ses choix, chez les sapiosexuels l’attirance est un mérite qui se gagne au prix de l’intelligence. Les brillants esprits qui se distinguent, et misent sur le confort de l’éveil intellectuel en accordant le plus d’intérêt aux activités de l’esprit sont peut-être très remarqués sans le savoir, ces derniers sont peut-être même le Crush de quelques-unes qui préfère la tension intellectuelle au physique. 

Facebook Comments